top of page

Et si c'était son sommeil ...

Une petite baisse de forme en classe, et si c'était son sommeil ...

Nous passons environ le tiers de notre vie à dormir. Les enfants peuvent avoir des difficultés à s'endormir ou vivre des nuits perturbées. Tout comme les adultes, s'ils ne dorment pas suffisamment et ne bénéficient pas d'un sommeil de qualité, leurs journées seront beaucoup plus difficiles et il sera peut-être compliqué de se concentrer et de participer en classe.

C'est également la nuit que les nouveaux apprentissages de la journée vont se consolider dans la mémoire à long terme. Un mauvais sommeil ne permet pas de les réactiver et l'oubli fera davantage son oeuvre.

Même si bien sûr tous les enfants sont différents, voici à titre indicatif la quantité de sommeil nécessaire en fonction de leur âge :

3 à 10 ans : entre 10 et 13h. 11 à 18 ans ; entre 8 et 10h.

On évitera aussi un trop grand écart entre l'heure du coucher en semaine et le week-end pour garder une régularité dans les cycles de sommeil de celui-ci.

Quelques astuces pour favoriser un sommeil de qualité :

- Ritualiser le coucher avec des habitudes qui vous font plaisir à vos enfants et vous. Par exemple : lecture d'une histoire, câlin, se raconter un moment agréable vécu dans la journée, boire ensemble une petite tisane (je garde toujours en mémoire la tisane réglisse-menthe que je buvais avec ma mère depuis petite, une madeleine de Proust), ... le tout est de passer un moment calme, détendu qui créera une habitude agréable et de bons souvenirs pour plus tard ...

- Eviter les écrans au moins une heure avant l'heure du coucher .(Oups, on devrait en faire autant en tant qu'adultes pour mieux dormir nous aussi ...)

- Pour les pré-ados et ados, éteindre le téléphone ou au moins le mettre en mode "avion" pour éviter les ondes diffusées et les arrivées de sms ou notifications qu'il serait trop tentant d'aller consulter.

Tout ceci nous paraît logique et pourtant, en tant qu'adultes nous avons souvent du mal à adopter ces habitudes alors pour nos enfants, sans notre aide ce serait un véritable casse-tête.

Evidemment, parfois on peut constater des troubles du sommeil récurrents, il est alors important d'oser se faire accompagner pour y palier.

Je vous souhaite à toutes et tous, ainsi qu'à vos enfants de bonnes nuits récupératrices et riches en beaux rêves ...


16 vues0 commentaire

Comments


bottom of page