top of page

Comment retrouver confiance après une séparation ?

Dernière mise à jour : il y a 3 jours

Coeurs brisés lors d'une séparation

Depuis de nombreuses années, c'est près de 50 % des couples qui vivent une séparation, qu'ils soient mariés, Pacsés ou en union libre.

Ainsi, nous avons une chance (je dirais plutôt un risque) sur deux de voir notre couple se dissoudre ...


Dans certains cas, la séparation se fait en toute intelligence et chacun part de son côté sans trop de heurts même si quoi qu'il arrive ça reste une épreuve déstabilisante et parfois même blessante.


Quand le couple n'a pas accueilli d'enfants, il est même possible de ne plus jamais croiser la route de son ancien(ne) partenaire et de se consacrer à la poursuite de sa propre vie.


Quand le couple a vu naître des enfants, le lien ne peut être totalement rompu car l'autre reste le parent de ses enfants. Il est alors possible de constater plusieurs schémas dans lesquels les enfants vont jouer un rôle majeur :


  • les parents cherchent à préserver leurs enfants : malgré les désaccords, les adultes choisissent de faire en sorte que leur(s) enfant(s) souffre(nt) le moins possible de la séparation. Aménagement de la garde des enfants, prise en compte de leurs besoins, rdv scolaires, ... tout est organisé en se concertant. Bien sûr, tout n'est pas forcément rose mais le lien existe dans le respect de chacun. Il m'est arrivé de ne pas imaginer un seul instant que les parents étaient séparés lors de certains rendez-vous tellement ils échangeaient naturellement et entouraient leur enfant ensemble. Il m'est aussi arrivé de recevoir 4 adultes pour un enfant car les beaux-parents étaient eux aussi impliqués et intéressés par l'enfant.

  • l'un des parents voudrait que tout se passe le mieux possible alors que l'autre vit trop de rancœur pour réussir à communiquer sereinement et dans le respect. Ou encore pire, les deux parents se déchirent avec le ou les enfant(s) au milieu. Malheureusement, ceux qui perdent tout dans l'histoire, ce sont les enfants. Surtout quand ils sont utilisés par l'un ou les parents pour blesser l'autre. J'ai pu être témoin à plusieurs reprises de ce type de situation. Les enfants étaient en grande souffrance et difficile de faire entendre raison à leurs parents quand eux-mêmes n'avaient trouvé que ce moyen de faire rétablir la justice selon eux.

  • Evidemment, entre ces deux extrêmes il existe bien des nuances car chacun vit la séparation à sa façon.


J'ose imaginer que chacun fait comme il peut avec sa souffrance et fait ce qui lui semble juste.


Les enfants sont souvent les plus touchés lors d'une séparation


Que ce soit avec ou sans enfant, chacun aura besoin d'opérer un processus de deuil et de reconstruction pour "reprendre" le cours de sa vie.

Passer plusieurs mois ou années à vivre avec quelqu'un, ce sont autant d'habitudes prises, de relations communes et se retrouver seul peut être assez déstabilisant.


Voici quelques pistes qui peuvent aider à retrouver un équilibre au quotidien et reprendre confiance en soi :


  • Eviter dans un premier temps les lieux dans lesquels nous aimions nous rendre à deux et chercher à en découvrir de nouveaux.

  • Se créer de nouvelles habitudes en testant de nouvelles activités, une nouvelle routine matinale, un autre type de petit-déjeuner en s'inspirant d'autres cultures par exemple.

  • Rencontrer de nouvelles personnes.

  • Se poser la question : Qu'est-ce que je ne faisais pas ou plus parce que mon partenaire n'aimait pas ça et qui me manque ?

  • Profiter pour faire le point sur que l'on veut et ne veut plus dans une relation.

  • Se rapprocher de sa famille, de ses ami(e)s.

  • Démarrer un journal des p'tits bonheurs vécus au quotidien (un sourire d'un(e) inconnu(e) dans la rue, une victoire personnelle, une chanson entendue, un service rendu, ...) Y jeter un œil un jour de coup de blues permettra de se remonter le moral rapidement !

  • Se plaire chaque matin en se regardant dans le miroir parce que ce choix de vêtements, de coiffure, ... c'est le nôtre.

  • Les jours où c'est possible, vivre à son propre rythme parce qu'il n'y a que soi dont on doit se préoccuper. Et le savourer ...

  • S'offrir des moments cocooning en prenant soin de soi comme pourquoi pas une séance d'hypnose. Ainsi, on peut donner des clés à son inconscient pour se libérer des blocages ou émotions qui nous freinent pour nous reconstruire et aller de l'avant en ouvrant le champ des possibles.

  • Se rappeler que dans la vie rien n'est permanent et que chaque jour, chaque heure, chaque minute, chaque seconde peut apporter de l'inattendu et nous offrir de nouvelles opportunités : oser se laisser surprendre ...


Reprendre confiance en soi après la séparation


J'ai personnellement connu la séparation puis le divorce avec son lot de remises en question et de souffrances. Je me suis retrouvée seule avec ma fille du jour au lendemain à 24 ans, la veille de mon anniversaire. Alors que je croyais que ma vie était "terminée", j'ai pu découvrir que j'avais bien plus de force que je le pensais et ai développé de nouveaux talents que je m'ignorais jusque-là comme :


  • Remonter tous mes meubles seules dans mon nouvel appartement avec un tournevis "Tom pouce".

  • Monter toutes les lampes et utiliser mes connaissances théoriques en électricité.

  • Gérer tout l'administratif.

  • Vérifier la jauge d'huile de la voiture.

  • Subvenir financièrement à nos besoins seule.

  • Gérer l'éducation de ma fille seule au quotidien.

  • Accepter de demander de l'aide.

  • Apprendre à apprécier de vivre avec moi-même ...


Pour avancer, j'ai beaucoup lu sur le développement personnel et me suis occupée de moi, notamment quand ma fille était chez mes parents. J'ai réalisé qu'elle avait besoin que j'aille bien pour m'occuper d'elle correctement, comme elle le méritait. Qu'elle avait besoin d'avoir une maman bien dans ses baskets pour s'épanouir elle-même.



J'ai ouvert le champ des possibles et une fois prête, j'ai rencontré mon mari dont je partage la vie depuis bientôt 20 ans maintenant et avec qui j'ai pu offrir à ma fille aînée une sœur et un frère.


Désormais, quand je repense à mon premier mariage, je ne ressens plus aucune douleur ou rancune parce que grâce à ces temps pour moi et ce travail pour apprivoiser mes émotions, j'ai compris que ce que j'avais vécu dans le passé m'avait permis d'être qui je suis aujourd'hui. Et pour rien au monde je ne changerais finalement quoi que ce soit à ma vie parce que j'aime la personne que je suis devenue.


Avez-vous vécu vous aussi une séparation ? Qu'est-ce qui vous a permis de retrouver confiance ?


Ann pour Ardelya







Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page